Cote d’Ivoire - Formation de Médiateurs à San Pedro

Le Groupe de la Banque mondiale a confié à PRDSA International le mandat de promouvoir le mécanisme de médiation à San Pedro, deuxième plus grande ville portuaire en Côte d’Ivoire. Cette promotion inclura la formation et la certification des médiateurs (en collaboration avec la Chambre d’Arbitrage de la Cote d’Ivoire (CACI)) et des campagnes de sensibilisationau mécanisme de médiation dans la ville de San Pedro.

La mission débutera dès le 7 janvier 2016 par des ateliers de sensibilisation des magistrats, des avocats et des étudiants. Ces sessions de sensibilisation auront comme cible le secteur privé et les acteurs de la justice afin qu’ils comprennent l’importance et les bénéfices de la médiation. La formation de base et avancée des médiateurs débutera dès la semaine du 11 janvier, pour une durée de 5 jours. Au terme de cette formation, les participants qui auront satisfait aux critères d’évaluation des compétences acquises durant la formation se verront décerner un certificat attestant de la réussite du programme de formation.

Les formateurs affectés à cette mission sont:

  • Me Louis Marquis, LL.D, Ad.E. Directeur général PRDSA International.

  • Me Thierry Bériault, LL.L., D.PRD, C.Med.

L’équipe de projet est formée de :

  • Me Jean Marois, LL.M. C.Med., Adm.A., Président PRDSA, responsable du projet.

  • Me Sofia Jabrane, LL.M., Directrice adjointe PRDSA, coordonnatrice du projet.

  • Mireille Dion, technicienne juridique et soutien technique.

Dans le cadre du programme de Réglementation des Affaires de la Cote d’Ivoire, le Groupe de la Banque mondiale a mis en œuvre plusieurs projets visant l’amélioration du climat d’investissement en Côte D’Ivoire, notamment à travers quatre axes importants, les indicateurs du rapport Doing Business, la simplification des régimes des licences d’affaires et des inspections en entreprises, l’élimination des contraintes liées au genre dans le domaine économique et la Justice Commerciale. En vue de l’amélioration de ce dernier axe, le programme a notamment appuyé l’élaboration de la loi sur la Médiation qui a été adoptée par le Parlement au mois de juin 2014.

Suite à l’adoption de la loi sur la Médiation, ce mode de règlement est de plus en plus répandu à Abidjan, mais reste très peu connu dans certaines régions, où l’inexistence d’un tribunal de Commerce offrirait d’importantes opportunités de développement en matière de règlement amiable des conflits.